• La croix Saint-Germain 0

La croix Saint-Germain

La croix Saint-Germain est une des quelques croix de type monolithique du Pays de Moncontour.

Elle se caractérise par son allure massive et grossière qui permet de fixer son origine vers le XIIème ou XIIIème siècle.

Elle est à mettre en relation avec le site voisin de Beau Soleil, dont l’étymologie et la topographie révèlent sa vocation antique au culte de Belen, l’astre solaire qui préside à la vie, culte pérennisé et récupéré par le christianisme.

Cette croix de pierre est le seul vestige restant du site de Saint-Germain.

Dès 1689, il existait une chapelle et son cimetière. Dans les campagnes, les inhumations autour, ou à l’intérieur, des chapelles étaient courantes. Ce fut également le cas ici.

Jusqu’en 1790, un chapelain permanent y assure les offices. La Révolution passée, St Germain (évêque d’Auxerre, missionnaire en Angleterre et mort en 448) y était toujours fêté le dimanche le plus proche du 31 juillet. Ce pardon a existé jusqu’après le seconde guerre mondiale.

En 1854, l’édifice en mauvais état fut démoli. Deux ans plus tard, le curé de Hénon, a fait édifier une nouvelle chapelle honorant St Germain et St Isidore, patrons des moissons, jusqu’en 1953. La chapelle fut démolie, les meilleures pierres sont utilisées pour Notre-Dame-Du-Haut en Trédaniel tandis que la cloche fut donnée à un missionnaire qui l’emporta en Haute-Volta.

La famille Le Mintier s’est fait inhumer à la chapelle St Germain.

Aujourd’hui il ne reste plus que cette croix monolithique millénaire.

VilleHénon