• La fontaine de Notre-Dame-du-Haut 0

La fontaine de Notre-Dame-du-Haut

L'enclos de la fontaine de Notre-Dame-du-Haut présente un pilier aménagé en bénitier. La silhouette de ce bloc de granit rappelle étrangement celle d'une fourche patibulaire. D'autre part, cette fontaine fut anciennement dédiée à Saint Tujen (origine du nom de la Sainte Eugénie figurée dans la chapelle voisine) et qui avait les mêmes pouvoirs sur les migraines que saint Yvertin ; autour de la fontaine, en effet, existaient autrefois des pratiques rituelles, liées à la lumière (port de la " couronne de bougie " portée en procession par une jeune fille vierge, reporté par la suite autour de certaines statues de la chapelle et d'où la couronne dorée de la représentation de sainte Eugénie) vestiges d'un rite " païen ", peut-être antique.

La fontaine se trouve en descendant un petit sentier agréable qui mène au creux d'un vallon ... Elle porte la date de 1875, date de sa restauration, car elle avait été longtemps oubliée et négligée depuis la Révolution. L'édicule, situé dans l'enclos, a été reconstruit grosso modo. La niche contient une pietà. Un bassin d'un mètre de long servait aux ablutions. Face à l'édifice, un mur pentagonal est surmonté d'une belle croix avec le Christ sculpté d'une façon naïve.

Cette fontaine guérissait donc les migraines : avant de boire, les pèlerins s'entouraient la tête, faisaient brûler des petits cierges sur le bord de la fontaine, puis y jetaient des épingles.

VilleTrédaniel