• La ligne Moncontour-Loudéac 0

La ligne Moncontour-Loudéac

Elle faisait partie du deuxième réseau ferroviaire et fut ouverte aux passagers le 6 avril 1925. Sur le Pays de Moncontour, le train passait respectivement par la Gare de Moncontour, la Tantouille (Plémy), Colisan, la Hardiais (Langast) avant de se diriger vers Loudéac.

De nombreuses anecdotes concernant la vie quotidienne de l'époque animent encore les mémoires de nos aînés. Entre 1915 et 1939, il n'était pas rare de voir la locomotive tamponner une vache égarée, un attelage apeuré ou une automobile distraite.

L'épopée du train des Côtes-du-Nord aura marqué le Mené tant par son rôle économique important pour de nombreuses activités que par sa disparition trop rapide. Malgré une demande appuyée des populations locales, le train ne résistera pas à la rude concurrence de l'autocar et du camion. Les lignes St-Brieuc – Collinée et Plémy – Loudéac seront donc fermées aux voyageurs et aux marchandises en 1934.

Semblant n'avoir existé que trop peu de temps, il reste désormais au détour d'une route ou d'un chemin de nombreux vestiges (ponts, gares…) ravivant le quotidien d'autrefois...

VillePays de Moncontour